Connexion
Accueil

MESSAGE IMPORTANT

Depuis le 1er avril 2013, Santé mentale au Québec est éditée par le département de psychiatrie de l’Université de Montréal. Poursuivant dans la même voie psychosociale, les éditeurs ont toutefois apporté de nombreux changements à la revue. Ces changements ont pour finalité d’améliorer sa mission de transfert des connaissances et ses communications avec les collaborateurs et lecteurs. Un des changements est la création d’un nouveau site internet que vous trouverez à l’adresse url suivante : http://www.revue-smq.ca/. Nous vous invitons à consulter le nouveau site et à l’insérer dans vos favoris.


Bienvenue sur le site de la revue Santé mentale au Québec

En 1976, le Centre de santé mentale communautaire de l’hôpital Saint-Luc organise le premier colloque de psychiatrie de secteur. Durant les délibérations, les participants manifestent le besoin d’un organe de diffusion des expériences en cours dans le champ de la santé mentale. À l’aide du léger surplus de ce colloque et d’une contribution financière de professionnels, le Centre de santé mentale communautaire édite le premier numéro de Santé mentale au Québec en septembre ‘76 avec le double désir de faire connaître les expériences et les recherches en cours dans le champ de la santé mentale, et de faciliter les échanges entre les divers intervenants du milieu de la santé mentale. Pour bien démontrer la volonté d’innover qui animera Santé mentale au Québec, les fondateurs donnent à la revue le sous-titre Vers une nouvelle pratique. Voulant aussi Santé mentale au Québec multidisciplinaire, les fondateurs soulignent que cette volonté d’innover passe par les échanges entre les praticiens et les chercheurs œuvrant dans le champ de la santé mentale. Sans exclure aucune orientation, la revue Santé mentale au Québec privilégie une approche sociale de la folie, associée à une approche clinique permettant de comprendre l’homme dans son milieu. Et pour illustrer l’humanisme sous-jacent à Santé mentale au Québec, les fondateurs font appel à un artiste, Louis-Pierre Bougie, pour illustrer la page couverture.

Centrée au début sur les travaux des intervenants du Centre de santé mentale communautaire, Santé mentale au Québec élargit par la suite son bassin de collaborateurs et collaboratrices qui s’élèvent maintenant à plus de 2000. Ces collaborateurs et collaboratrices représentent toutes les professions qui s’intéressent à la santé mentale sans oublier les bénévoles et les usagers eux-mêmes qui trouvent dans la revue une voix accueillante à l’expression de leurs expériences. En plus des collaborateurs et collaboratrices québécois et canadiens, la revue recrute des collaborateurs et collaboratrices provenant de d’autres pays afin de concrétiser à un niveau international son ouverture. Ainsi, les collaborateurs et collaboratrices proviennent de plus de quarante pays. Les collaborations sont aussi institutionnelles car Santé mentale au Québec publie conjointement certaines éditions avec d’autres revues européennes.

Santé mentale au Québec a un statut de revue scientifique qui fonctionne avec un comité de lecture externe et un comité de rédaction. Le comité de rédaction est multidisciplinaire et représente le milieu de la pratique et de la recherche en santé mentale. Santé mentale au Québec est indexée dans différents répertoires scientifiques dont Medline. Elle reçoit des subventions de différents organismes sur la base d’évaluations faites par des comités de pairs lors de concours publics. Afin de diffuser davantage les travaux des collaborateurs et collaboratrices, Santé mentale au Québec fournit un résumé de chaque article en quatre langues : français, anglais, espagnol et portugais, les quatre langues des Amériques. Il en est de même pour son site.

Grâce à une collaboration interuniversitaire, Santé mentale au Québec offre aux lecteurs la possibilité de consulter les articles antérieurs, sur les deux sites suivants : http://www.teluq.uquebec.ca/smq/ et http://www.erudit.org/revue/smq/. À l’exclusion des articles des trois dernières années, tous les autres peuvent être consultés intégralement et gratuitement.

Santé mentale au Québec est disponible sous format papier ou sous format électronique. Pour connaître les tarifs, prière de consulter la section Abonnements. . Santé mentale au Québec est demeurée fidèle tout au long de son existence à ses objectifs initiaux : répondre aux besoins de perfectionnement des professionnels de la santé mentale, et de formation des étudiants collégiaux et universitaires dans les diverses disciplines impliquées dans ce champ d’activités (psychiatrie, psychologie, travail social, sciences infirmières, ergothérapie, etc.), et rapprocher le milieu de la recherche et de la pratique en vue d’améliorer la qualité des interventions en santé mentale. S’adaptant aux préoccupations des diverses époques, elle a su rallier l’ensemble des intervenants en santé mentale autour de thèmes mobilisateurs, et refléter leurs préoccupations et leurs conceptualisations. Santé mentale au Québec a su être le miroir du développement de la santé mentale au Québec. Le mérite en revient à ses collaborateurs et collaboratrices et à ses lecteurs.

Santé mentale au Québec reçoit une aide financière sous forme de subventions des organismes suivants : le ministère de la Santé et des Services sociaux, et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Santé mentale au Québec les remercie pour leur soutien.